Fabrikamo adaptation de «La grande fabrique de mots» d’Agnès de Lestrade

en coproduction avec Equilibre-Nuithonie-Fribourg et
 en partenariat avec Bicubic, Romont

«La grande fabrique de mots» d’Agnès de Lestrade raconte l’histoire d’un pays où les gens ne parlent presque pas. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots pour pouvoir les prononcer. Les mots sont précieux, certes, mais dans le pays de la grande fabrique de mots, ils le sont au sens premier du terme. On ne parle pas beau- coup dans ce pays étrange car les mots doivent être achetés et avalés pour être prononcés. Tous les mots se vendent, qu’ils soient jolis ou oubliés, méchants ou drôles. Les mots issus des machines de la «grande fabrique» sont ensuite mis en vente en boutique. Les soldes permettent parfois de s’offrir des mots à moindre coût. Et dans les familles où l’argent vient à manquer, on tente de trouver quelques mots dans les poubelles...

 

A voir en quelques images lors de sa création

Fabrikamo

Avec Jacqueline Corpataux, Christina Diaz, Clemens Lüthard, Pascal Rinaldi, Ana Tordera
Mise en scène Muriel Imbach
Dramaturgie Matthias Rüttimann
Scénographie Marc Calame-Rosset
Costumes Mathilda Reynaud
Création éclairage Gaël Chappuis

1h sans entracte

25.– / 20.– (AVS/AI) / 10.– (étudiants et enfants de 6 à 16 ans)