Van Gogh, si près de la nuit étoilée de Stéphane Albelda

Avec délicatesse et émotion Stéphane Albelda retrace le parcours artistique de Vincent Van Gogh en mettant en scène les dialogues entre Vincent, son frère Théo, sa belle-sœur Johanna van Gogh Bonger, et Gauguin, à travers les nombreuses lettres qu’ils ont échangées. «Dans la vie du peintre peut-être la mort 
n’est pas ce qu’il y aurait de plus difficile. 
Moi je déclare ne pas en savoir quoi que ce soit. 
Mais toujours la vue des étoiles me fait rêver aussi simplement que me donnent à rêver les points noirs représentant
sur les cartes géographiques villes et villages.
 Si nous prenons le train pour nous rendre à Tarascon ou à Rouen, nous prenons la mort pour aller dans une étoile. (...) Mourir tranquillement de vieillesse serait y aller à pieds.» (Lettre de Vincent à Théo du 9 ou 10 juillet 1888). Grâce à la force des mots admirablement interprétée par les comédiens et aux œuvres de cet artiste passionné projetés sur scène, le spectateur est transporté dans le monde étoilé de Vincent. Magnifiquement bouleversant.

Van Gogh, si près de la nuit étoilée

Avec Stéphane Liard, Didier Disero, Janine Piguet, Batiste Mayoraz (Musique), Guillaume Mayoraz (Vidéo)
Mise en scène Stéphane Albelda
Assistante à la mise en scène Mélanie Carrel
Scénographie Marie-Hélène Papilloud
Costumes Aleksandra Bryla
Lumières Dominique Fumeaux 

1h20 sans entracte

30.– / 25.– (AVS/AI) / 10.– (étudiants et enfants de 7 à 16 ans)